Vous êtes ici

CAMPAGNE DE VACCINATION ANTIGRIPPALE

Comme chaque année, la clinique a  participe à la campagne de vaccination antiggrippale.
 
Ses équipes (infirmière hygiéniste, pharmacienne...) se sont mobilisées pour informer patients, visiteurs et personnels soignants-administratifs des dangers de la grippe, mais aussi sur les moyens d'en éviter la transmission.
 
La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière a débuté le 6 octobre et se poursuivra jusqu'au 31 janvier 2019.
.
Elle concerne plus de 12 millions de personnes pour qui la grippe représente un risque de complications parfois graves .
 
il s’agit notamment  :
  • des personnes de 65 ans et plus
  • de celles atteintes de certains maladies chorniques (diabète, insuffisance cardiaque ou respiratoire
  • des femmes enceintes
  • des personnes souffrant d'obésité morbide
  • de l'entourage des nourrissons à risque de grippe grave (moins de 6 mois,, prématurés, notamment ceux porteurs de séquelles à type de broncho-dysplasie et enfants atteints de cardiopathie congénitale, de déficit immunitaire congénital, de pathologie pulmonaire, neurologique ou neuromusculaire ou d’une affection de longue durée ).

Des complications peuvent alors apparaître, telles que :

  • une infection pulmonaire bactérienne grave(ou pneumonie) ;
  • une aggravation d’une maladie chronique déjà existante (diabète, bronchopneumopathie chronique obstructive, insuffisance cardiaque...) 

Chaque année, la grippeest responsable de nombreuses hospitalisations et de décès.

En 2017, la saison grippale a été caractérisée par :

  • 4 mois d’épidémie (semaines 49/2017 à 12/2018). L’épidémie s’est propagée sur tout le territoire métropolitain en quelques semaines ;
  • 2,4 millions de consultations pour syndrome grippal ;
  • 75 467 passages aux urgences pour grippe, dont 9 738 hospitalisations (13 %) ;
  • 2 915 cas graves admis en réanimation signalés, dont 490 décès (début de la surveillance semaine 45) ;
  • 13 000 décès attribuables à la grippe ;
  • une couverture vaccinale de 45,6 % chez les personnes à risque
Source : bulletin hebdomadaire du 25/04/2018 - Santé publique France
 
Se vacciner contre la grippe, c'est vous protéger mais aussi protéger les membres de votre famille, vos collègues, les personnes dont vous vous ocupez 
 

Vaccination

Toutes les personnes majeures éligibles à la vaccination, qu’elles aient ou non déjà été vaccinées précédemment, peuvent retirer leur vaccin à la pharmacie sur présentation de leur bon de prise en charge et se faire vacciner par le professionnel de leur choix : infirmier, médecin, sage-femme (pour les femmes enceintes et l’entourage du nourrisson) et, dans 4 régions expérimentatrices ** (Auvergne-Rhône-Alpes, Nouvelle Aquitaine, Occitanie, Hauts-de-France), par un pharmacien.

La prescription préalable du médecin reste nécessaire pour les patients de moins de 18 ans.

 

** Expérimentation de la vaccination antigrippale en pharmacie

Une expérimentation d’administration du vaccin par les pharmaciens aux adultes éligibles à la vaccination (primo ou non primo-vaccinants, à l’exception des personnes présentant des antécédents de réaction allergique sévère à l'ovalbumine ou à une vaccination antérieure,  qui doivent être orientées vers leur médecin) est menée dans 4 régions : Auvergne-Rhône-Alpes, Nouvelle Aquitaine, Hauts-de-France et Occitanie. Elle n’entraîne pas de modification des conditions de remboursement du vaccin.

 
Source : AMELI.fr